Violences scolaires

La violence en milieu scolaire est particulièrement sévèrement sanctionnée. On considère que l'éducation scolaire est un droit pour tous. Pour permettre aux élèves de venir apprendre en toute sérénité, la Loi protège particulièrement les élèves, les établissements et le personnel scolaire. 

Il existe des films qui parlent de ce phénomène : par exemple

http://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/videos/le-film-les-rumeurs/

http://www.dailymotion.com/video/x17lzmj_internet-pas-net_school                                      Harcelement

Il y a divers types de violences à l'école : 

- Le harcèlement

- Le racket

- La violence pontuelle

Le harcèlement :

Le harcèlement en milieu scolaire se définit comme une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique.

Que se passe-t-il dans le harcèlement : Le "harceleur, qui agit en position dominante, menace, frappe, intimide, insulte, de manière répétée, le "harcelé" qui est de plus en plus isolé du reste des élèves. 

Les conséquences pour la victime peuvent être très graves : absentéisme scolaire, dépression, suicide, repli sur soi, auto-mutilations, comportements violents...

Pour les autres élèves il y a aussi des conséquences : quand on assiste à ces situations de violence, on culpabilise souvent de ne pas oser faire quelque chose pour aider la victime. On est aussi moins disponible psychiquement pour apprendre. Le harceleur agit souvent soit parce qu'il a été victime par le passé, soit parce qu'il exprime ainsi un mal être. Un enfant auteur de violences est un enfant qui a besoin d'être aidé aussi car il est en souffrance. Il n'y a pas d'harceleur heureux... 

Le CYBERHARCELEMENT est une forme de harcèlement qui utilise les nouvelles technologies (téléphone, SMS, Réseaux sociaux...). il est beaucoup plus rapide et a un impact de masse (en un clic, des dizaine de personnes peuvent être prises à témoin). Il a aussi l'inconvénient de déplacer les problèmes : ce qui se passe à l'école envahit la maison et vice-versa. 

Le racket :

Le racket est le fait de faire peur à quelqu'un pour exiger de lui un service, des objets, de l'argent.

Quelques exemples : "si tu ne fais pas mes devoirs je vais te taper", "si tu me files pas ton blouson/de l'argent, on t'attend à la sortie"... 

Légalement, le racket, extorsion, est punissable, comme les autres violences. 

Les violences pontuelles qu'elles soient physiques, verbales, sexuelles :

Elles doivent être traitées comme les violences. voir la page : victimes de violences

Que faire ?

EN PARLER ! Ne pas rester seul, aller voir un adulte qui saura quoi faire. 

Faire circuler e744a

 

Si les faits sont importants, on peut déposer plainte. Le harcèlement à l'école n'est pas une infraction mais les policiers et gendarmes pourront prendre une plainte pour les faits qui constituent le harcèlement : menaces, injures, violences, extorsion... Tous ces faits, commis sur un mineurs de moins de 15 ans sont plus sévèrement punis et peuvent faire l'objet d'un jugement devant un tribunal correctionnel ou de police. L'auteur risque des peines d'amende, voire de prison.

POUR TOUTE INFO, CONTACTEZ-NOUS, CELA N'ENGAGE A RIEN ET PEUT RESTER CONFIDENTIEL.